Le séchage des linteaux, pas qu'une question de ciment...

Publié le par Didius

Fait chaud pour être en automne...30° à l'ombre, la télé évoque en boucle l'effet de serre, la montée des eaux, les température insupportable dans de nombreux pays, l'urgence de prendre des mesures, arrêter cette course en avant qui nous mène au pire. Mais la terre est un bolide dont le pilote, pied au plancher est devenu fou, et l'on se sent impuissant à éviter la catastrophe. C'est comme ça, c'est foutu, on le sait, mais on ne fait rien.
En attendant, chacun fait comme si de rien n'était.
Comment travailler avec cette chaleur ? Tôt le matin...mais pas le soir, le béton accumule la chaleur et le soir le chantier est un vrai radiateur.
Perdu dans mes pensées, je lève les yeux vers ces linteaux que j'ai décoffrés hier. Quelque chose ne va pas. La chaleur environnante fait danser les murs, j'ai l'impression que les linteaux serpentent. Je passe la main sur mon front brûlant, des gouttes perlent sur mes yeux...j'aurais dû bosser ce matin, mais pas le courage, trop de fatigue avec ces nuits étouffantes.
Je n'en crois pas mes yeux, le grand linteau, celui de la baie, coule...il coule au milieu comme une guimauve chaude...

Ce matin, j'arrive au bureau, un mail de Pierre m'attend, il complète les contributions du bureau détudes virtuel :

"Il faut bien faire la différence entre :

·         Les bétons  BPS fabriqués par les centrales de béton prêt à l'emploi qui sont des bétons qui répondent à la norme NF EN 206-1 publiée en avril 2004, (ce sont les bétons désignés C25/30),

·         Et les bétons à Composition Prescrite (BCP). qui sont de deux type : lesBCP résultant d'une étide et ceux (comme ceux que tu fais avec ta bétonnière:) résultant d'une norme. Ces bétons résultant d'une norme sont définis dans le DTU 21 (norme NF P 18-201) de mars 2004.
Ils ne peuvent être utilisés que pour :
- une résistance prise en compte dans les calculs, inférieure ou égale à C20/25,
- un chantier de maison individuelle ou bâtiment assimilé)

Contrairement aux BCP résultant d'une " étude ", le BCP défini dans une " norme ", peut être limitée au seul dosage en ciment. De plus, aucune justification de la résistance du béton par des essais n'est requise, à condition que la résistance prise en compte dans le calcul de l'ouvrage soit plafonnée aux valeurs suivantes :

20 MPa pour un dosage en ciment de 400 kg/m3
16 MPa pour un dosage en ciment de 350 kg/m3
12 MPa pour un dosage en ciment de 300 kg/m3
  8 MPa pour un dosage en ciment de 250 kg/m3

Tu remarqueras que le DTU ne permet même plus de faire les calculs avec 25 MPa si il s'agit de bétons mélangé sur le chantier sans essai et sans suivre une composition très savante. Et encore, le DTU considère que tu vibres le béton que tu coules.. Je pourrais aussi être plus précis sur les résistances atteintes par le béton en fonction du ciment utilisé et de son dosage au m3...

Ensuite, je n'ai pas été assez précis hier sur l'augmentation de la résistance dans le temps du béton :

 Le séchage optimal d'un béton se fait à 28 jours. Par contre, j'ai du mal à trouver des informations fiables sur la manière dont augmente la résistance durant ces 28 jours : j'ai trouvé plusieurs réponse dont celle ci qui va dans le sens de ce que je t'écris depuis longtemps : à 7 jours le béton est au 1/3 et à 21jours au 3/4 de sa résistance maxi. De toute manière, cette courbe dépend fortement du type de ciment et des conditions extérieures.

Ce temps de séchage doit être respecté pour une poutre, un plancher ou un linteau que l'on met en charge, il faut laisser l'étaiement pendant 21 jours mini avant de décoffrer."

Merci Pierre, je crois que nous avons fait le tour de la question !

Publié dans Maçonnerie

Commenter cet article

gouineau frederic 28/09/2010 18:57



bonjour je suis maitre ouvrier en batiment et ce que je coule aujourd'hui je le decroffe le lendemain un plancher une poutre en ete comme en hiver,il faut juste decofré au fur a mesure et
etailler on appelle ca les etais de sechage........



DiDius 29/09/2010 16:09



merci...cher maître !



le dams 08/10/2006 10:05

d'accord avec Pierre (ai la flemme d'aller chercher dans les DTU...)

laubau 07/10/2006 13:40

21 jours ça fait pas trois semaines dit il en se réveillant????
 
Bon courage mon chantier à moi (construction d un petit pavillon est arrêté pour l'hiver)

adius 06/10/2006 10:21

mais que se passe t il ? Malade ?Fièvre ?