Episode 2, la vrai veille de la chappe, l'espoir !

Publié le par DiDius

Le soleil se lève...les paupières sont lourdes....Sherkhan a bringué cette nuit, mais il est là, à l'heure, droit dans ses santiags !


Il plante l'étendard du short au sol,...la journée peut commencer !

 

Je ressors mon laser à deux balles et le constat est partagé : ça part en biais, le zéro nous fait des siennes.

 

Première mesure de crise, acheter un laser digne de ce nom. Tournée des grandes surfaces de bricolage, et atterrissage à Leroy Merlin pour acheter un LaserLine en croix automatique avec son pied.

 

DSCN3635_chappe_beton_autoconstruction.JPG

 

Habile comme un cosaque sur son cheval, Sherkhan positionne la bête et...surprise...mon zéro est parfait dans toute la maison...la bulle ne ment pas, c'est ce foutu laser qui partait en vrille ! Ouf, il vaut mieux ça....d'ailleurs, je ne comprenais pas bien, mon zéro étant tracé à partir du mètre, celui qui m'a permis de mettre les huisseries, monter les murs, le toit....mais bon, quand le doute d'installe...

 

Cette fois,le doute est levé. La fête peut commencer, c'est parti pour une séance de scellement des joints pour guider le tirage de chappe.

 

C'est là que Sherkhan va atteindre un sommet, seul rendu possible par la force et le pouvoir que lui confère le short, il a l'idée de créer un pige de la hauteur de chappe qui, avec l'aide du niveau laser, va nous permettre de caler les guides dans toute la maison.

 

DSCN3646.JPG

Sous le trait blanc 1m + plancher  (scotch), c'est bon !

 

 

Alors là, et au vu de la suite, quelques suggestions maison :

 

Premier conseil : ne pas lésiner sur la taille des plots. Ils seront mis à rude épreuve lors du coulage et de la circulation de la brouette

 

DSCN3661.JPG

 

Deuxième conseil : veiller à la continuité des guides pour ne pas laisser de zone sans pouvoir poser la règle sur 2 guides

 

Troisième conseil : positionner les guides en pensant à la circulation de la brouette et en tenant comptes des gaines, des tuyaux de PER, etc.

 

Quatrième conseil : repèrer où passent les tuyaux pour les perçages des cloisons.

DSCN3667.JPG


Cinquième conseil : éviter le réglodalle de 40 mm, trop souple, tordu à souhait, cher 6€ les 3 m. Le Janoplast de 80 mm est parfait, 8€ les 3m.

 

Au final, le positionnement des  guides a 2 nous a pris une journée.

 

DSCN3657.JPG

Voilà un calage de règle qui va rendre enfin possible ce coulage de chappe

 

 

A noter, pour l'anecdote, le lancement de la première bétonnière par Zitouni, Marquis de la Cadière dAzur et Philosophe de la truelle, en présence de Claudius, venu à la veille du grand jour pour régler l'ergonomie du chantier et le positionnement de la bétonnière en fonction de la position de Mars et de Jupiter !

 

Et enfin....Sherkhan, conscient d'avoir sauvé son beauf, repris son étendard, et alla dormir quelques heures pour être prêt demain dès l'aube.

 

Ce sera le prochain épisode.

 


 


 


Publié dans Maçonnerie

Commenter cet article

Steeve 14/10/2015 22:07

Dommage que l'histoire soit romancée, il y a un style mais il ne peut pas plaire à tout le monde...
parfois les histoires les plus courtes sont les plus interessantes...

DiDius 16/10/2015 10:27

Merci Steeve pour ce commentaire qui m'a permis de relire cet article et de me replonger dans l'ambiance... Un très bon souvenir !