Radier général, j'ai un doute...

Publié le par Didius

Me voilà saisi d'un doute. Ce matin je reçois mon fournisseur de matériaux et nous engageons la discussion à partir des plans (que je vous présenterai dès que je les aurai en fichier image). Je révise mon idée de faire un faux plafond en faisant plutôt un plancher avec poutres apparentes qui me laissera une petite pièce sous les combles, à condition d'isoler le toit avec des panneaux isolants. Je trouve la solution sympa, même si c'est plus cher, ça me semble plus robuste, avec quelques précieux mètres carrés en plus. A condition aussi de rajouter une ouverture au nord. Par contre en ce qui concerne le radier général (la dalle de fondation on va dire...), à ma question "quel plan de ferraillage" il appelle son fournisseur qui dit qu'il ne peut donner aucun avis sans étude de sol

Un étude de sol, ça vaut dans les 1000€ HT, ça permet d'évaluer l'évolution du terrain et les fondations les mieux adaptées... Pour ma part, je crois que ça permet surtout de se rassurer et aux professionnels de se protéger bien que peu y aient recours : à ce propos, sur mes 4 entrepreneurs, tous prévoyaient de faire un radier et aucun ne proposait d'étude de sol préalable. A ce sujet, le site de l'Agence Qualité construction évoque cette question et regrette le faible recours des professionnels à cette méthode bien qu'ils engagent leur assurance décénale. Le site Aléa Retrait-Gonflement des sols argileux  traite du sujet des méfaits des terrains argileux et donne les zones les plus touchées par les mouvements de terrain dûs à la sécheresse, ma région en fait partie bien qu'elle soit moins touchée que le sud-ouest. Vous pouvez consulter le Guide d'évaluation des risques liés au terrain et suivre le Mémo chantier sur les fondations (ces documents étant édités par l'AQS). L'AQS évoque la méthode souvent utilisée par les entrepreneurs qui consiste à observer l'environnement et les  méthodes de construction utilisées localement.

SI je résume, je suis bien concerné par les mouvements de terrain, étant situé sur une zone de marne argileuse qui se gonfle l'hiver et qui se rétracte l'été. J'en veux pour preuve la partie avant de la maison qui est fissurée. C'est d'ailleurs la seule partie qui a été réalisée par un profesionnel. La partie arrière, réalisée par la famille Bébert, n'a pas bougé d'un poil alors que c'est la plus ancienne. Et elle est faite sur un hérisson "maison", fait de gravats, de débris divers et variés, et de béton dosé à la louche.

Si je résume, je ne vois pas pourquoi un radier bien ferraillé avec un bon béton bien dosé devrait donner un moins bon résultat. Seule certitude, je ne serais jamais sûr de cela...mais bon, 1200€ pour l'étude, ça fait réfléchir.

J'aimerais bien avoir un avis éclairé la dessus, pas du genre "je tire le parapluie" mais qui pourrait m'aider à prendre une décision. Question subsidiaire : pourquoi le radier général est-il déconseillé pour les terrains argileux ? J'ai essayé sur les forums, je n'ai pas encore suscité de réponse, ça n'a pas l'air d'intéresser grand monde cette affaire ! Mais bon, le blog est pas mal visité, qui sait ?

 

 

Publié dans Autoconstruction

Commenter cet article

yolande lengronne 14/01/2010 17:39


en réponse à votre demande concernant l'étude de sol.Il faut savoir que celle-ci donne une garantie au propriétaire de la maison. Si des malfaçons apparaissent sans étude les assurances ne
fonctionnent pas sauf si celle-ci a été effectuée dans un lotissement.
Le prix n'est pas de 1000 EUROS mais au environ de 2500 Euros dans le meilleur des cas.


DIDIUS 27/01/2010 16:08


CQFD !


Nicolas 14/09/2005 10:39

Bonjour,

Bravo pour la qualité de votre site.

L'auto construction me chatouille quelque peu. Ce projet concerne un pavillon R+1 sur sous-sol déterré (soit R+2 en réalité) de 160 m² de SHON. Il sera constitué d'un s/s de 100 m² entièrement déterré (donc en réalité un RdC) et de deux niveaux d'environ 80 m² chacun SHON.

Avez-vous évalué votre budget et éventuellement, avez-vous des devis de pros à titre comparatif ?

Concernant l'étude de sol, j'en ai fait faire une qui m'a été imposée par la maire. Nous sommes en bord de Marne et en double mitoyenneté, ceci explique celé...

A mon sens, ça vaut le coup car l'ensemble de votre maison va reposer sur les fondations. Leur qualité est donc cruciale !

J'ai eu ce matin la société de géotechnique au téléphone qui m'a donné les conseils suivants pour un radier :

1°) les fondations par micropieux sont le top du top mais chères (150 € le mètre linéaire de pieu, 12 à 15 m de profondeur, une douzaine de pieux pour un radier de 120 m²).

2°) je suis en zone inondable (bord de Marne). Il convient donc de prévoir des orifices dans le radier pour laisser l'eau pénétrer dans la maison plutôt que de la soulever.

3°) Un radier doit reposer sur un lit de pierres (couche de forme) d'environ 50 cm et doit faire au moins 30 à 40 cm d'épaisseur (hors bêches périmétriques qui doivent avoir la profondeur de fondations hors gel pour votre région).

4°) Le radier doit être très fortement ferraillé. C'est le ferraillage qui donne son "homogénéité" au radier et qui permet une bonne répartition des charges. Votre schéma ne montre qu'une couche de ferraille. Ca me semble insuffisant.

Pour ma part, j'envisage de laisser la construction du radier à un professionnel, après en avoir donné la conception à un BE structure. Ca me fera une bonne base de départ. Autant monter des parpaings ne m'effraie pas, autant, je ne me sens pas de réaliser ce radier (que se passe-t-il si je rate mon coup et que les maisons des voisins se fissurent ???). Par ailleurs, les outils lourds me manquent. Je peux certe louer une pelleteuse qu'on me livrera devant chez-moi mais je ne saurais probablement pas réaliser une fouille bien horizontale, etc...

Bon courrage, bonne continuation, meilleures salutations.