Une vie après l'autoconstruction

Publié le par DiDius

Après la frénésie des travaux, excitation au long cours pour ceux qui ont suivi, on s'installe pépère dans ses pénates, et peu à peu, notre peau d'autoconstructeur perd ses poils...

Il y a bien sûr quelques soubresauts, au gré des améliorations. Il y a aussi l'entretien, et puis ce qu'on a laissé de côté en se disant qu'on le ferait un jour...

D'ailleurs, je vous rappelle mon conseil numéro 1, aller toujours au bout des travaux, jusqu'aux finitions les plus précises, car sinon c'est foutu, on ne le fera jamais, même mieux, on s'y habitue... c'est terrible.... enfin quand je dis "on", peut être pas madame qui vous le reprochera jusqu'à la nuit des temps... 

Et puis, il y a les malfaçons, ça peut arriver de se planter et de devoir revenir sur un plafond, un placage, des plinthes.... et surtout, surtout,  il y a le matériel qui périclite...

Je suis déjà passé par la case fuite de chauffage à cause de raccords multicouches qui se sont oxydés, achetés chez Brico Merdo. Heureusement, ça ne concernait l'alimentation que d'un seul radiateur. Mais j'ai quand même dû casser...

Et c'est là que l'on se félicite d'avoir pris une super peinture au téflon, très chère, mais qui ne jaunit pas avec le temps et qui supporte les raccords. Sinon, j'étais bon pour repeindre la pièce !!!

Plus récemment, c'est la deuxième pièce du WC suspendu qui casse ou qui faiblit. Eh, oui, 6 ans pour du plastique soumis à contraintes, cela peut faire beaucoup.

Déjà, l'on se félicite, encore, d'avoir choisi un meuble démontable et de ne pas avoir tout coulé dans du dur (placo + carrelage) car j'ai eu d'autres soucis... et puis d'avoir acheté le matos dans une enseigne qui suit les produits. Résultat, les pièces détachées sont disponibles, par exemple le kit d'alimentation en eau, ou sur commande, pour la plaque de commande.

Si vous n'avez pas de meuble démontable, tout devra se passer par cette petit fenêtre. Ok pour la plaque de commande mais pas pour changer d'autres pièces...

 

La fameuse plaque de commande

Bien sûr, j'eus préféré que la durée de vie du matériel soit plus importante. Mais à 16€ la plaque, me voilà reparti pour 6 ans, enfin j'espère !

Moralité, autoconstruire c'est aussi anticiper sur les futurs problèmes de la maison. Les économies d'un jour peuvent coûter cher... un peu plus tard ;)

Commenter cet article

M
Salut, merci ton conseil numéro 1, car oui je confirme madame risque pas d'oublier ^^ <br /> a bientôt
Répondre
D
Merci Martin ;)
L
quel plaisir de tes news!
Répondre
D
Avec plaisir, au plaisir de te revoir par ici !