Pour vous, l'autoconstruction, c'est qui ? c'est quoi ?

Publié le par DIDIUS

 

Il y a quelques temps, j'ai répondu à une interview sur l'autoconstruction qui ne sera finalement pas publiée. Qu'à cela ne tienne, c'est fait !

4454948294_cbb4b06c70.jpg

> -Quels sont les éléments qui poussent des personnes à opter pour l'autoconstruction?

En ce qui me concerne, j’ai eu deux expériences malheureuses avec des professionnels : la qualité des prestations n’étaient pas à la hauteur des factures et je ne voulais pas revivre ça. Après avoir consulté 4 maitres d’œuvres pour ce projet (visible sur le site www.autoconstruction.net ) j’ai décidé de le faire moi-même. C’était aussi un moyen de ne pas avoir recours au crédit et de faire les travaux au fur et à mesure des rentrées financières. Mais c’est une démarche longue qui demande un engagement de toute la famille.


> -Quels sont les avantages et inconvénients d'une telle solution ?

L’avantage principal, c’est que je fais tout comme je le souhaite. Je prends le temps à chaque étape de faire les choix techniques et économiques qui me conviennent. Au niveau économique, l'avantage est de rechercher le meilleur rapport qualité/prix pour chaque produit.

L'autoconstruction m’a amené à tout apprendre, à découvrir des techniques et des savoir faire. Le principal inconvénient, c’est le temps qui est rare quand on a un emploi, une famille et d’autres projets en cours. J’ai découvert aussi que j’avais des limites physiques, la maçonnerie et la toiture nécessitent une bonne santé et beaucoup d’énergie. Il vaut mieux se faire aider quand c’est possible, ne pas trop tirer sur la corde…


> -Quel est son coût? Est-ce rentable par rapport à un prestataire ?

Les professionnels chiffraient mon projet à 60 000 € pour 60 m² et une proposition très basique, je pense à peine dépasser le tiers en ayant recours à des solutions beaucoup plus efficaces comme par exemple le radier général ou l’isolation thermique extérieure. Au passage, j’ai rajouté 30 m² de comble sans surcoût.


> -Y a-t-il beaucoup d'abandon en cours de chantier et quelles en sont les raisons ?

En démarrant mon chantier, j’ai créé un blog www.autoconstruction.net et plus tard une communauté qui compte aujourd’hui 136 autoconstructeurs blogueurs http://www.over-blog.com/com-1036500936/Autoconstructeur.html . Je n’en connais pas un qui ait abandonné. Il y a parfois des pauses, des évènements familiaux ou accidentels, mais l’envie d’aller au bout domine. L’autoconstruction, c’est selon moi aussi un projet de vie. Le principal danger à mon avis, c’est de ne pas prendre soin de sa famille. Le projet de maison, en autoconstruction ou pas, c’est toujours une épreuve pour le couple, enfin, c’est ce que je vois…


> -Que peut faire un autoconstructeur lorsque celui-ci se rend compte que la tâche est trop importante pour lui ?

Tout d’abord, il ne faut pas rester isolé. Il faut savoir mobiliser des ressources autour de soi et un petit coup de main d’un ami ou d’un parent aide indéniablement à avancer et surtout à garder le moral.

Ensuite internet est une ressource inépuisable, que ce soit en terme d’infos techniques mais aussi de liens avec la communauté des autoconstructeurs.

Enfin à l’extrême, on peut se retrouver dans l’impasse pour des raisons de santé par exemple.

Quand j’ai démarré il y a bientôt 5 ans, je me suis dit qu’il fallait que je soigne chaque étape pour ne pas à avoir à revenir en arrière. Et au besoin, si je devais arrêter, je devais pouvoir passer la main à un professionnel.


> -Par rapport au plan, peut-on les faire soi-même ou est-il préférable de faire appel à un professionnel? Quels sont les risques pour les plans fait par soi-même ?

Dans mon cas j’ai fait mes plans et pris conseil auprès d’un architecte, ce qui m’a permis de mieux intégrer le bâtiment à l’environnement, repenser les fonctionnalité du bâtiment. Un parent a finalisé mes plans et mon dossier pour l’obtention du permis. Cela est valable pour un projet de moins de 170 m². J’ai pour principe de prendre plusieurs avis avant de faire mes choix. Les visiteurs de mon blog ont également contribué à la réflexion. C’est aussi l’étape de calcul des charges pour les fondations, la toiture, il vaut mieux s’entourer de personnes compétentes. J’ai eu la chance de rencontrer des personnes très compétentes et dévouées sur internet. Par exemple Pierre, Ingénieur, a fait tous mes calculs, il habite dans le Nord (et moi dans le Sud) et il est venu par deux fois en vacances suivre l’évolution du chantier.


> -Quels sont les matériaux les plus utilisés dans ce type de construction ?

On trouve de tout en autoconstruction, ensuite c’est une affaire de budget, de priorités. La mode actuellement est à la maison ossature bois qui offre des facilités aux autoconstructeurs sous forme de kits à monter soi-même. Il y a aussi beaucoup d’autoconstructeurs qui associent le bois pour l’ossature et la paille pour l’isolation.

La tendance générale est à la maison raisonnable en matière de matériaux, de consommation d’énergie voire même de production d’énergie. L’autoconstruction n’y échappe pas.


> -Qu'en est-il du permis de construire ?

C’est une formalité qui ne doit pas effrayer les autoconstructeurs. Avoir les bonnes infos, s’entourer des bonnes personnes et faire un dossier solide. Il faut tenir compte des spécificités locales et mesurer la liberté dont on dispose. On a même vu des autoconstructeurs obtenir un permis pour des containers.


Pour vous, l'autoconstruction, c'est qui ? c'est quoi ? : le titre fait référence à la question posée par Nicolus Pour vous, la science fiction, c'est qui ? la science fiction, c'est quoi ? à l'époque où Jimmy Guieu voyaient encore des petits gris partout !








Publié dans Autoconstruction

Commenter cet article

lefort pascal 21/01/2011 10:03



bonjour, 


nous possèdons un séchoir à tabac qui ne l'a jamais été d'ailleurs, sur 2h7 de terrain, qui se compose d'une charpente métallique, courverte en fribro-ciment, comprenant 6 travées de 5m.x 7.4m de
large. 8.5m au faitage, tous les murs sont déja montés en briquettes de 10, portes coulissante à chaques extemites


il y a deja une chappe beton a l'intérieur sur toute la longueur et la moitié en largeur puisqu'il y a des boxes en parpaings.


nous voudrions construire par l'interieur, sur seulement la moitié (3 travées) et sur 2 niveaux. je pense doubler la briquette avec des parpaings de 15 en laissant 5 ou 10 entre les 2 pour un
isolant, en prévoyant mes ouvertures. mais j'hésite pour les planchers entre le bois ou le ourdi béton.


je vais avoir ,si je veux éviter des piliers centraux une portée de 7.2m, je sais que maintenant des poutres en bois de grande portée se font, car nous voudrions garder une grande piéce a vivre
en bas et les chambres en haut.


sachant qu'il nous restera un comble au dessus d'au moins 1.5m avant la charpente métal.


le batiment est bien situé par rapport au nord, ou nous ferons les garages,(tampons), toutes les ouvertures se ferons au sud et a l'est.


nous mesurons la chance d'avoir déja cela, nous allons fermer 3 ou 4 milles m2 de terrain autour et laisser le reste aux chevaux de ma femme qui serons enfin nos voisins car aujourd'hui nous
habitons au village à 2 kms.


si quelqu'un a des idées ou une expérience similaire, nous sommes à l'écoute.


bon courage à tous et succès a toutes vos entrprises.


Isabelle et Pascal du Lot et Garonne 



DiDius 23/01/2011 21:30



Bonjour, c'est un projet intéressant, il y a déjà plusieurs expériences sur le net comme mes copains ici
,


pour la portée de 7 mètres en bois, pas de problème, ça se calcule (j'ai utilisé des portées de 6 mètres). pour le sandwich parpaing-isolant-parpaing, c'est du gachi. L'isolant en extérieur est
bien suffisant, voire mon expérience de l'ITE.


 


Bon courage !



Ihnatiuc Romeo 26/04/2010 10:05



CONCEPTEUR MAISONS BOIS (MBOC) Importateur de structures maisons bois (ossature bois, madrier, bois massif) situe dans la Vienne (86000) mais, disponible pour toute la France. De produit qui
respecte le normes U. E. - DTU 31.2 et Eurocod 5. Marquage C.E. Fabrication d'ossatures bois sur-mesure prêtes à monter.Assistance technique.Conseil. Opportunité pour les particuliers et tous
ceux qui veulent investir dans l'immobiliers. Maisons à ossature bois norme RT2012/2020. www.rb-d.fr



DiDius 26/04/2010 10:17



ok ok, pas si fort ! C'est de la pub...est ce que vous m'en faites de la pub ?



Pierre 05/04/2010 20:38



Bonjour,


Etonant une question relative au Permis de Construire en cas d'autoconstruction!


La question du Permis de Construire est indépendante des modalités retenues pour la réalisation!


La conception est faite par un maitre d'oeuvre : l'autoconstructeur aura recours, comme tout le monde, oserai je dire!, à un architecte dont il aime les réalisations.


J'aurai mieux conpris une question relative à la manière de s'y prendre pour réaliser les notes de calcul ou les plans d'exécution des ouvrages ou encore la manière de respecter le réglement de
construction : thermique (RT 2012, BBC..), acoustique, sécurité incendie, accessibilité handicapée, sismique, acoustique..



DIDIUS 06/04/2010 10:01



Oui, d'accord, cependant le recours à un architecte n'est pas obligatoire à moins de 170 m², n'est ce pas ?



Biobâtir 02/04/2010 15:22



Bon alors si on est une famille et que l'on peut mettre des liens pour


s'entraider, alors je vous propose de jeter un coup d'oeil à notre


chantier. Il y a beaucoup de photos!


 


www.biobatir.ca


 


Nous avons mis 3 ans à construire la maison en bois cordé.


Nous l'habitons depuis juillet et notre premier hiver (québécois!)


s'est très bien passé.



DIDIUS 02/04/2010 20:08



C'est du beau travail ! Ca fait rêver !



xavier 01/04/2010 21:08



tres bonne reponce, dommage que cette interviiou ne parraisse pas!


le partage de nos expérience de nos vécue, est important , du moins je le pence vraiment! l'entraide ce perd de nos jours



DIDIUS 02/04/2010 09:32



Merci Xavier !  Les réactions des visiteurs sont aussi précieuses !