Période préhistorique avant l'autoconstruction

Publié le par DiDius

Petit retour à une époque reculée où l'autoconstruction était encore un rêve, c'était en 2005 !

 

Snif, il faut m'y résoudre, ma période "brouette" est terminée. Bilan, 35 brouettées de béton à décharger à 50 m avec 4 m de dénivelé en montant, vous pouvez m'appeler Shwarzi. Bon en fait, j'ai fait ça tranquille parceque pour le dos et les articulation, j'ai pas trop aimé. Dire qu'il y en a qui paient pour pousser de la fonte dans des salles qui puent...quelle énergie gachée ! Avec la crise du pétrole en vue, y'a des calories qui se perdent ! Mais bon revenons en à nos moutons, en voici un que j'ai saisi en plein vol !

 
Ca, c'était avant Shwarzi Spécimen de mouton à une roue (faut suivre !)   Ca c'est après... 

Tout ça veut dire que je vais pouvoir envisager les mesures pour creuser les fondations. Du coup je sonde un peu pour voir le radier de Bébert (là aussi faut avoir suivi...) et que vois-je ? Un drain ! Je me souviens, c'est le drain de la fosse septique, héritage Gaulois, que j'ai déplacée parceque je ne trouvais pas ça trop hygiénique d'avoir des rejets de fosse septique qui longe la maison, qui se trouve être dans le sens de la pente.

Tiens un drain !

Du coup, je pense à mon radier, est ce que le drain ne va pas le perturber ? c'est une question à laquelle j'aimerais bien trouver une réponse. Comme aussi, suis-je obligé de mettre du balaste sous le radier général ? Est-ce qu'un traitement hydrofuge du radier est une bonne solution anti remontées par capilarités ?

Je fréquente quelques forums de construction, j'en reparlerai plus longuement une prochaine fois.

J'ai avancé sur la question des matériaux : j'ai trouvé un fournisseur très connu qui m'ouvre un compte (paiement 30 jours fin de mois) et qui me fait le tarif artisan. En plus, il est pas loin de la maison, ça limitera les frais de transport. Négociation agréable, je dois dire, j'avais préparé quelques arguments. Je bénéficierai également d'un conseil technique ainsi que pour évaluer mes besoins. Le commercial vient demain voir tout ça sur place. Objectif atteint de ce côté là !

En ce qui concerne mon manoeuvre, en la personne de Mimus, arrivé depuis hier de sa montagne, ça s'annonce plus difficile ! Plus intéressé par un ordinateur qu'une truelle, il a décidé qu'il était en vacances et c'est bien légitime. Voilà tout ce qu'on a réussi à faire aujourd'hui qui s'approche du sujet. C'est déjà ça !

La maison de Mimus, tendance nomade de l'autoconstruction

Maintenant, vous avez tous les éléments pour répondre à la question du titre. La rubrique commentaire en bas de l'article est à votre disposition. La réponse la plus originale gagne une blague Carembatruc.

 

Publié dans Autoconstruction

Commenter cet article