Monomur, la brique qui se moque de la météo !

Publié le par DiDius

Sans-titre.JPG

 

 

 

 

J'ai déjà eu plusieurs occasions dans ces pages de parler de la brique Monomur terre cuite.

C'est un matériau à base d'argile qui présente de nombreux avantages.

 

Brique360_0079.JPG

 

La brique Monomur terre cuite est avant tout un produit naturel, son système d'alvéoles lui permet d'être auto-isolant, ce qui présente pour l'autoconstructeur un avantage majeur : celui de ne pas avoir à isoler les murs de l'intérieur ou de l'extérieur. D'où un gain de temps et de travail.

De plus la brique Monomur  terre cuite est un matériau qui respire et qui permet les échanges entre l'intérieur et l'extérieur, limitant ainsi les risques d'humidité.

 

Voyons cela en détail : 

 

LA REPONSE DE MONOMUR AU RT 2012

 

Dès le 1er janvier 2013, une nouvelle réglementation thermique définie par le Grenelle de l’environnement (dite “RT 2012” par les professionnels) s’imposera à tous.

Aux exigences particulièrement fortes en matière de consommation énergétique - division par 3 des consommations d'énergie - s’ajoutera une contrainte supplémentaire en termes de bio construction (orientation du bâti, des baies vitrées...). Ces nouvelles exigences imposent une montée en puissance des produits et équipements énergétiquement très performants: traitement des ponts thermiques (fuite de chaleur), traitement de la perméabilité à l’air…

La brique Monomur Terre Cuite®, matériau naturel, réunit les atouts indispensables à une réponse globale et performante à la RT 2012.

 

LES ATOUTS DE LA BRIQUE MONOMUR TERRE CUITE ® 

1  La solution pour une maison bio-climatique.

La brique Monomur Terre Cuite® est un « 2 en 1 » 100% naturelle puisque constituée uniquement d’argile.

Matériau « auto isolant », elle ne nécessite aucun ajout de matière isolante, ni extérieur, ni intérieur grâce à son système constructif dit à « isolation répartie » qui joue à la fois le rôle d’élément porteur et d’isolant.

La structure alvéolaire de la brique Monomur Terre Cuite® enferme l’air dans des alvéoles dont la multiplication assure un allongement du parcours thermique traversant le mur :

  • En hiver > les murs absorbent la chaleur du chauffage et la rediffuse en douceur par rayonnement.
  • En été > les murs régulent de manière naturelle la température et gardent la fraîcheur.

2 L’isolation et le confort thermique

On peut parler de bien-être dans une maison lorsqu’il existe un confort thermique en toutes saisons. Ce confort intérieur est lié à une faible variation de température dans le cycle jour/nuit tout au long de l’année.

3 la réponse aux problématiques de santé et d’environnement.

La brique Monomur terre cuite® peut faire partie des solutions pour améliorer la qualité de l'air. Grâce à ses nombreuses alvéoles, elle permet d'emprisonner l'air et d’assurer une isolation thermique sans aucun ajout d'isolant. 100% en argile, elle ne dégage aucun gaz toxique et aucune substance allergisante.

La composition du Monomur Terre Cuite® ne permet pas à l’humidité de se développer et évite ainsi la prolifération des moisissures.

Autre avantage, matériau exclusivement minéral et totalement naturel, la brique Monomur ne dégage aucun composé organique volatil (COV).

Les performances isolantes de la brique Monomur permettent de construire des murs sans avoir à ajouter d’isolant complémentaire. La brique Monomur Terre Cuite® s’impose donc comme un matériau incontournable pour qui veut concilier respect de l’environnement et préservation de la qualité de l’air intérieur.

4 pilier d’une maison saine !

La brique monomur est à la fois l'élément porteur de la maison et l'élement régulateur de l'humidité. Et une maison sans humidité est une maison propice à la santé de la maisonnée.

 

PLUS D'INFOS !

La FFTB (Fédération Française des Tuiles et des Briques) a mis en place un site pédagogique  autour de la brique Monomur terre cuite. Le site propose des vidéos pédagogiques d’experts expliquant les qualités essentielles du produit, témoignages de particuliers et de professionnels, exemples de réalisation.

A consulter pour trouver toutes les réponses sur ce matériau qui gagne à être connu.

 

 



Article sponsorisé

Partage propulsé par Wikio

Publié dans Consommation

Commenter cet article

Joël Baguet 10/12/2010 14:42



Bonjour


Nous avons construit en monomur de 49 cm (Bellenberg ... toutes les monomurs ne se valent pas) en Isère 450 m d'alt 60 cm de neige le WE dernier. La construction avec cette briques est géniale.
La maison (briques) en 2 fois 5 jours et pourtant elle est grande. Pour une bonne isolation il faut y mettre l'épaisseur 30 ou même 37.5 me semble faible. De plus le système de construction sans
joints verticaux nécessitent que les enduits intérieurs et extérieurs soient faits et que la chasse aux fuites soit permanente. La moindre ouverture de quelques mm et c'est la cata et cela vien
souvent des menuiseries. c'est pourquoi puisque nous avions mis nos menuiseries au nu extérieur nous doublons systématiquement au nu intérieur sauf les chassis fixes (donc 2x double vitrage pour
les porte-fenêtres et 1 simple vitrage + 1 double vitrage pour les fenêtres). Maintenant j'ai installé un enregistreur de temp à l'intérieur avec 3 capteurs suppl (1 ext sud, 1 ext nord et 1 dans
la pièce la plus éloignée du poêle). En ce moment (très froid) on perd 1.5 degré par jour. A partir de cela c'est la chasse aus déperditions.


Avec cette brique la maison est sèche mais dans les pièces bien isolées sinon on a la même hygrométrie que dehors.


Mais choisir sa brique ne suffit pas. Les ouvertures (donc en plus volets battants en bois et non roulants qui sont non isolants), le toit (30 cm de ouate de cellulose minimum) et je le répète
l'étanchéité sont aussi importants.


 



DiDius 11/12/2010 14:43



Merci pour ce témoignage très précis !


Bon hiver, ça a l'air d'être bien parti !



sylvia 29/11/2010 11:16



Merci Didius pour le petit coup de pub.


Pour l'adresse, je l'avais déjà changée sans succès et cette fois-ci ça a marché sans que je change rien. J'espère
que ça va durer parce que j'aime vraiment bien ton blog... même quand tu ne me fais pas de pub !


Enfin, plus important : au sujet du commentaire de Val. En fait, par expérience, je suis assez d'accord avec lui sur au moins deux points mais avec des nuances :


1) Aussi étrange que cela puisse paraître, la Monomur semble plus efficace contre la chaleur que contre le froid. Chez nous, en Provence, elle est absolument géniale en été, avec seulement un
enduit interne et externe. Mais c'est vrai que les jours très très froids (au-delà de –5°) on a besoin de chauffer pas mal. Moi, je mets ça sur le compte de deux facteurs : nous n'avons que des
briques de 30 cm et nous avons une assez grande hauteur sous plafond, d'où une certaine déperdition de chaleur.


2) Je ne pense pas que le placo soit une bonne idée sur du Monomur. Je mettrais plutôt un matériaux bio pour l'intérieur des Monomurs, si j'ajoutais une isolation.



sylvia 28/11/2010 17:47



Bonjour Didius,


Je réagis toujours avec un temps de retard car mon nouveau mail n'a toujours pas été pris en compte dans tes petits papiers, semble-t-il et je reçois tes avis d'articles sur l'ancien que je ne
consulte que rarement.


En tout cas, ça fait plaisir d'entendre de nouveau parler de notre bonne vieille Monomur, qui mérite amplement ce bel article, au milieu du ras de marée du bois du bois du bois...


C'est le retour du troisième petit cochon de l'histoire !



DiDius 29/11/2010 10:05



Merci Sylvia...j'ai pensé très fort à toi en rédigeant cet article. Tu es la muse du monomur, c'est l'occasion de faire ta pub...c'est ici  http://www.guide-autoconstruction.com/


 


pour la newsletter, c'est automatique, il faudrait que tu mettes ton mail dans la fenetre sur le blog.


 


bise à toi et à bientôt !



Val 25/11/2010 09:45



Bonjour,


je voudrais tempérer ton enthousiasme : mon ex et moi, on a fait construire une maison en monomur de 37 sans isolation et je peux te dire qu'en fait, c'est limite. Nous sommes dans une région
plutôt froide en hiver (-20°, c'est courant) et pour bien faire, il aurait fallu isoler et prendre une brique plus épaisse.


L'autre chose à savoir, c'est que si on veut que la brique fasse son job de régulation d'humidité, il faut éviter de l'emprisonner avec du placo et/ou du papier peint vynil par exemple. Il faut
un enduit qui respire (chaux, terre,...)


Bref, mon avis est mitigé aujourd'hui sur ce produit. Il est plus cher mias on se disait que vu qu'il n'y avait pas besoin d'isolant, on était quand même gagnant. Au final, la monomur seule ne
suffit pas dans certaines régions.


Pour la prochaine, je partirais sur du pisé...



DiDius 25/11/2010 19:58



Merci Val ton témoignage est d'importance ! merci.