Le virus de l'autoconstruction

Publié le par DiDius

3338845735_9bd19c6146.jpg

 

La question pourrait être : guérit-on du virus de l'autoconstruction ? Auquel cas, me concernant, suis-je en voie de guérison ou simplement en rémission ?

 

Pas toujours facile, compte tenu des aléas de la vie, et de celle des siens, de maintenir la flamme qui soulève les montagnes et nous fait bâtir une maison...

 

Il y a mille bonnes raisons de faire autre chose, de vivre, tout simplement.

 

Mais la quête d'un certain aboutissement, la quête de terminer quelque chose, reste là.

 

Il faut pour la réaliser retrouver une certaine énergie, reprendre contact avec son pouvoir d'agir, la force en soi, qui  transcende tout le reste.

 

Certes, il y a peu, j'ai bien repris, l'espace d'une journée le chemin des choses qui attendaient d'être faites depuis longtemps, une certaine depuis 22 ans.

 

Mais j'hésite encore, enfin plus trop, il est déjà question de préparer l'hiver prochain ...

 

C'est comme pour un alcoolique abstinent, reboire un premier verre.

 

On sait que l'abstinence, même si elle dure encore, est suffisamment rompue pour ne plus être la même....

 


Publié dans Autoconstruction

Commenter cet article

Gerg 08/04/2015 15:58

Bonjour,
Personnellement j'ai construit ma MOB en un an (2 amis m'ont aidé pour la structure et un ami pour l’électricité). Si j'avais les moyens de racheter un terrain et les fonds pour en faire une autre, encore mieux je le ferais ;-)
J'adore batir, construire, fabriquer et je comprends le terme de virus
Bonne continuation à tous

DiDius 09/04/2015 14:52

Merci pour ce témoignage...quel courage ! Pour moi, ce sera la première et la dernière, mais bon, il y a toujours quelque chose à faire ou à refaire, l'aventure n'est jamais vraiment terminée ;)

Gerg 08/04/2015 15:57

Bonjour,
Personnellement j'ai construit ma MOB en un an (2 amis m'ont aidé pour la structure et un ami pour l’électricité). Si j'avais les moyens de racheter un terrain et les fonds pour en faire une autre, encore mieux je le ferais ;-)
J'adore batir, construire, fabriquer et je comprends le terme de virus
Bonne continuation à tous

Moellon 16/08/2013 17:23


Salut Didius,


Le terme de virus concernant l'autoconstruction ne me semble pas approprié puisqu'il laisse entrevoir la notion de répétition, hors l'autoconstructeur s'attaque à un projet unique qui est celui
de construire la maison familiale pour y caser sa famille. Je le vois donc pas tout joyeux remettre le couvert à perpette pour le fun ou la fierté que lui procure son "oeuvre"!


Il est un moment dans une vie d'homme ou il sent qu'il doit laisser un héritage à ses drôles et cet héritage est bien souvent un bien matériel. Et quoi de plus symbolique que de léguer le fruit
de son acharnement manuel qu'est la maison familiale bâti de ses propres mains à ses morveux, moi j'y vois rien d'autre ! Mais de là à se lancer dans un projet identique avec la même somme de
travaux, la même dose de contraintes et de risques autant au niveau carbure qu'au niveau de mise en péril de son couple ou voire de risquer sa peau tout ça tient du suicide !


Pour ma part j'ai fait le choix de l'autoconstruction par un concours de circonstances heureux et mon objectif restait et reste un héritage pour mes filles. Une maison familiale reste une oeuvre
unique et il est pas question de dupliquer un projet aussi lourd, c'est loin d'être une promenade de santé et on y va pas la fleur au fusil faut voir à pas l'oublier. 


Clôner une telle aventure sous entend d'en faire son métier et à ce moment on est plus dans l'autoconstruction mais dans le buziness.  Ceux qui seraient prêt à recommencer l'opération
moellon sont ceux qui se sont fait aider par un tas de potes et par la famille, la notion d'autoconstruction perd alors tout son sens et le terme n'est plus justifié.


Mon exemple n'est pas un bon exemple puisque je suis parti d'une ruine, 8 piges de travaux solo, une vie en roulotte pendant 5 ans mais je suis maçon entre autre, cependant s'il me fallait
remettre ça à ce jour ce serait niet ! Mon objectif est atteint même si je suis toujours dans les finitions.


Il est impossible de trop s'étaller car le sujet est vaste et qu'on en vois jamais le bout, mon bouquin explique notre aventure qui reste unique car chaque réno ou auto est bien une aventure
unique.


Moellon

Fenêtrax Menuiserie 02/07/2013 12:03



Bonjour,


Nous vous souhaitons un bon courage pour votre projet.


Nous même avons réalisé notre autoconstruction et se n'est pas facile il faut garder le moral!!


Si vous avez besoin de menuiserie n'hésitez pas à nous contacter pour un devis sans pose!! avec un tarif intéressant sur des
menuiserie de grande qualité et de fabrication française.


Bonne continuation.


Salutations distinguées


http://www.fenetrax.menuiserie.sitew.fr

Bruno 24/06/2013 11:06


Hello didius


 


Je lis et je relis ton billet et je dois avouer que j'ai bien du mal à en comprendre le sens ?


Es-tu en mal de motivation ?


ou au contraire, déplores-tu le fait que tu aimerais faire autre chose ?


 


En ce qui me concerne, dans l'autoconstrution depuis 1993, et sur ma maison depuis 2001. Mon rythme a bien baissé ces 5 dernières années. Je mets beaucoup plus de temps à faire les choses. Je
prends mon temps. J'en profite plus car je ne suis plus dans l'urgence.


Mais viendra le jour où je n'aurai plus rien à faire, si cela n'est de réparer et de maintenir. Je redoute ce jour...


M'enfin, mes enfants auront probablement besoin de moi pour leur petit nid. Et Papa sera là.

DiDius 02/07/2013 15:27



Salut Bruno, je suis perplexe en vérité, il me reste du taf à faire, sans aucun doute, mais le feu du projet n'est plus là. Entre construire une maison et créer une salle de bain, je ne vois pas
la même ferveur. Mais bon, je te dirai peut être le contraire quand je m'y serai remis, tiens c'est quand ça déjà ?