L'épreuve des saignées, une affaire d'outils

Publié le par DiDius

Isolation thermique extérieure oblige, me voilà obligé de passer par l'étape "saignée" dans mes beaux murs pour passer une partie du cablage électrique.

J'avais déjà mené cette opération lors de la rénovation de l'ancien, opération menée à la meule et sans grande délicatesse qui m'a laissé un goùt amer...

Mais de cela nenni, grâce à Kamol et sa rainureuse (Redstone), outil vital en cette situation...

DSCN3164

Avec cette bêbête, des saignées de 2x3 cm à l'aise !


L'avantage, c'est que les deux disques diamands font des saignées bien propres jusqu'à 35 mm de profondeur sans démonter les murs.

 

DSCN3168

Avec le branchement d'un aspirateur, l'opération s'avère relativement propre (pour un chantier).

 

En ce qui concerne la réserve pour les boitiers électriques, une simple scie cloche à brique Wolfcraft dans les 20€ fait très bien l'affaire.

 

DSCN3160

 

Et ça donne un travail très propre

 

DSCN3167

 

DSCN3172

 

Reste que je passerai aussi par les cloisons du couloir et le plafond.

 

Voilà donc une opération réalisée rapidement grâce à un outillage approprié.


Publié dans Electricité

Commenter cet article

damien 22/04/2010 09:58



Salut Did


ou sinon, tu fais un doublage sur ossature optima (des fourrures de plafons à la verticale) au lieu de coller ton placo et tu es peinard pour l'elec


mais c'est sur que ca coute un poil plus cher mais en meme temps tu te fais moins iech avec le palc apres...


bonne route l'ami



DiDius 22/04/2010 16:22



Bonne idée, je l'avais en tête mais avec la machine, les saignées sont tranquilles...je ne regrette pas !



Bonne route à toi aussi mon pote !