L'autoconstruction à la télé

Publié le par DiDius

tele.JPG

 

C'est la n ième émission de télé où la planète autoconstruction est approchée, je veux parler de celle annoncée dans mon précédent article sur france 4.

 

On sent que l'exercice est périlleux et que la dimension intime de la démarche de l'autoconstruction peine à s'afficher sur nos écrans.

 

C'est à se demander si le reportage est bien le genre approprié au thème choisi.

 

Le choix des autoconstructeurs est déjà un écueil. Qu'ont ils de communs tous ces autoconstructeurs ? Construire une maison, certes ! Mais les moyens diffèrent tellement.

 

De celui qui achète une maison toute faite, gros oeuvre terminé, à celui qui fait tout lui même à partir des produits locaux comme le bois, la terre, la paille dans un chantier collectif...

 

En passant par les jeunes cadres qui font tout faire, y compris avec un architecte et qui peinent à garder la maitrise du chantier..., l'archi n'en sort pas indemne d'ailleurs...

 

En passant également par l'autoconstructeur moyen qui met quand même 200 000 € dans le projet et qui bosse après le travail...mais bon, "il sait s'entourer de professionnels" quand il le faut : le toit, les menuiseries, l'isolation,etc.

 

Sans parler de cet archi qui a réalisé un loft assez génial mais qui y a laissé une partie de sa santé.

 

Le pompon revient à l'obsédé de la norme BBC qui s'il finit son chantier un jour, risque bien d'habiter seul cette maison construite au détriment de son couple.

 

Le problème est sûrement dans le titre, "je construis ma maison moi-même". Sûrement une illusion réservée à quelque rare soloconstructeur.

 

La dimension existentielle de l'autoconstruction est pourtant bien éffleurée du côté des écolos. Il y a là un recul, une réflexion sur ce qu'on engage de soi dans l'autoconstruction.

 

Parceque construire une maison n'est pas tout, encore faut il au moins, ne pas le faire au détriment du reste. Et on sent bien que dans la plupart des cas, le grouffre n'est pas loin et non, ce n'est pas une histoire à l'eau de rose, et non, tous n'en sortiront pas indemnes.

 

Les femmes veillent, tantôt complices et bienveillantes, tantôt menaçantes...le bébé arrive, le délai ne sera pas respecté...que fais je dans cette galère ?

 

On peut d'ailleurs s'interroger sur la conclusion qui laisse penser que tout se termine bien.

Ca se termine surtout en queue de poisson. N'allons pas plus loin, la prod doit boucler le sujet.

 

C'est à se demander si l'autoconstruction ne mérite pas mieux à la télé. Un reportage au plus long cours, mais est ce rentable ? ou carrément une fiction...

 

Mais bon, chaque aventure est différente, et après tout où est l'essentiel ?

 

Soyez heureux dans vos maisons, qu'elles soient BBC ou en kit !

 


Publié dans Autoconstruction

Commenter cet article

Moellon 12/06/2012 22:09


Salut Didius,


Y'a belle lurette que l'autoconstruction n'intéresse plus personne, et ce quel que soit le moyen médiatique employé. Il ne suscite d'interêt réel que pour le monde très fermé des
autoconstructeurs eux-même et des autoblogeurs.


A ça rien d'étonnant quand on vois le bâclage du montage ou le peu de temps accordé, y'en a pourtant à raconter en la matière sur ce sujet pourtant d'actualité en période de crise...


Perso j'ai pas regardé l'émission, trop téléphoné, trop déjà vu et toujours un clône d'une précédente.


Moellon

nefastseven 04/06/2012 19:53


salut didius


grace à ton blog,j'ai pu savoir qu'il y avait ces emissions,je les ai regardées sur france 4 replay et j'ai trouvé ça aps mal.


par contre les autoconstructeurs choisis sont,comment dirai-je?,plutot pas top(je dirai mollassons),je n'en dis pas plus pour ne facher et me facher avec personne....

DiDius 13/06/2012 10:29



mouaip, mais bon, ça doit pas être facile de se faire disséquer par une équipe de télé ;)



Mako 01/06/2012 09:06


Ave


Je n'en ai suivi qu'un bout mais celà m'a suffit pour en avoir la même opinion ... Bref, le final me laisse sur ma faim !


A+