Vite une maison sinon...

Publié le par Didius

L'autoconstruction sur TF1 dans "Reportages", voilà les fantassins de l'ombre à l'honneur devant des millions de Français en pleine digestion : "mais comment font-ils pour faire ça tout seul ?"
Eh, oui, tout à coup, ceux qui construisent cachés pour vivre heureux, pour construire à leur famille un nid douillet, se retrouvent tout à coup mis à jour.
Il en ressort beaucoup d'émotion, quand on voit ses potes d'internet à la télé ça fait tout drôle... Aussi beaucoup de courage, d'abnégation...Mais aussi de la passion, une sorte de réalisation de soi, la recherche d'un idéal peut être. En tous cas, de l'indépendance, vis à vis du système, des banques, des entrepreneurs...l'envie de bien faire, de tout maitriser, de faire au plus juste, y compris au niveau des matériaux (qui peuvent être écologiques par exemple dans le cas de la maison en bois).

Il apparait aussi beaucoup de fierté, d'être reconnu, d'avoir surmonté les épreuves.

La place des femmes est plus difficile. Pas vraiment parties prenantes du projet, parfois observatrices, défiantes...elles attendent que ça se termine (vite !) et brandissent nombre de menaces au cas où ça n'avancerait pas ou que ça durerait trop longtemps, ou que ça mettrait en péril une qualité de vie, de relation.

On voit bien le risque que l'homme (pardon Sylvia, autoconstructrice exemplaire) ne soit omnibulé par le chantier et que la fatigue et le souci aidant (de bien faire, de relever les défis techniques et physiques), ne mette en péril la fragile équation "chantier + famille = équilibre".
En résumé, la femme dans ce reportage pourrait apparaitre, selon la lecture qu'on en a, comme castratrice, brandissant indirectement la menace de retirer à l'homme ses attributs (le marteau, la pince, la truelle...).

On en reparlera, et il faudrait sûrement que je revois la vidéo, ce n'est qu'une première impression.

En tous cas, bienvenue à tous ceux qui sont intéressés par cette aventure, ils sont prévenus.

Pour compléter l'émission (visible chez Georg), je vous conseille le très bon article d'autoconstruction.free.fr

Publié dans Humeur

Commenter cet article

SAURIAT Christophe 12/12/2007 11:56

Le lien fonction des fois, problème réseau sans doute, désolé pour le dérangement. Au plaisir.

DIDIUS 13/12/2007 13:40

En tous cas c'est sympa de participer à la maintenance du site !!!

SAURIAT Christophe 12/12/2007 11:49

Bonjour et merci pour votre site. Mais je voudrais vous signaler un lien mort : (visible chez Georg)

le dams 14/06/2007 21:17

et bien mon petit Didius ? ca boume ?des projets pour cet été qui arrive ?de mon côté, suis le blog, il va bientot avoir des nouvelles ;-)     

Didius 19/06/2007 20:14

je fonce et je mets un article en ligne, bon courage pour ta reprise !

Georg 13/06/2007 08:46

Salut Didius,
alors à quand la suite ???

Didius 13/06/2007 09:21

Salut Georg ! Eh oui, c'est la pause ! J'ai complètement décroché après le toit, je souffle...histoire de m'occuper de ma petite famille, de ma femme qui a repris les études, un peu de mécanique, le jardin, et le bureau...je me détends un peu, je bosse aussi pendant les éléctions...je suis juré de diplôme de travail social...donc, plein de choses que je n'ai pas pu faire avant.J'espère reprendre en juillet !

sylvia 03/06/2007 12:32

Comme d'hab, je suis d'accord avec toi. C'est dommage que cette émission, par ailleurs vraiment humaine et intéressante, ait donné cette impression un peu triste que l'autoconstruction n'est pas une affaire de couple, ou de famille, mais une espèce de combat où l'homme prend tout sur les épaules et où la femme est un peu une emm...deuse, inspectrice des travaux finis, super douée pour rajouter de la pression mais incapable de tenir une scie sauteuse. Pas beaucoup de différence, pourtant, avec un presse-purée, si on réfléchit bien !Ce qui est dommage, c'est que dans la réalité je suis sûre que les femmes qu'on a vues n'ont pas réellement cette attitude. Mais c'est l'impression qui reste, peut-être à cause du découpage de l'émission.

Didius 03/06/2007 16:46

Il me semblait bien, je te remercie Sylvia...je vais en parler à Dominique Agniel !