J2 : Les chevrons posés

Publié le par Didius

Aujourd'hui, suite du chevronnage...avec Papy qui brigue le titre de vétéran du chantier avec ses 74 balais.
Séance de coupe et clouage à tout va...on a tout posé mais il restera demain à régler la jonction avec le linteau pour lequel on a trouvé une solution que je montrerai en détail par la suite.
En bas, la question de la fixation des chevrons avec le linteau n'a pas été règlée aujourd'hui.

Publié dans Toiture

Commenter cet article

nefastseven 04/11/2009 23:58


salut
moi coté cuisine j'ai mis du 100x80 commande speciale en scierie car j'ai 2.80 de portée(je crois de memoire) entre la panne faitiere et la sabliere,et comme je ne pouvais pas mettre une panne
intermediaire(sauf en mettant un truc enorme) parce que j'ai 6 metres de long,il a fallu poser des chevrons plus gros,j'ai mis 28-29 cm entre chaque,comme ça je peux mettre mon isolant
tranquille...du 60cm de large coupé en 2(soit 30cm...comme ça il tient tout seul car rentré legerement en force)


DIDIUS 06/11/2009 14:12


merci Steph pour ces précisions !


Jean françois G 03/11/2009 21:05


Quels sont les espaces nécessaires entre chaque pose de chevrons svp


DIDIUS 04/11/2009 09:14


mes chevrons sont un peu particuliers parcequ'ils font plus de 100mm de hauteur...je les ai espacés de 58-59 cm pour pouvoir y loger un isolant de 60 cm.


Georg 18/04/2007 09:02

Pourquoi tu ne prendrai pas un bastaings coupé dans l'angle de ta toiture que tu glisse sous les chevrons et que tu fixe avec des tire-fonds et cheville chimique dans le chainage horizontal. Puis tu cloue tes chevrons sur ce bastaings?!

Greg 17/04/2007 21:01

Salut !!!!!!!!!!!
Bon ba vivement demain pour la solution de fixation des chevrons sur tes linteaux. Ca fait des mois que je me posais la question de savoir comment on pouvait faire, j'ai bien une petite idée derriére la tête, mais j'ai hâte de voir ta réponse.
Je te donne ma ptite idée, mais je ne suis en rien sur de son réel fonctionnement. J'avais pensé a venir boullonner une planche assez épaisse sur toute la rive de la largeur de ton linteau, pour simuler une panne sabliére, et venir te fixer dessus par le même procédé avec tes clous. Voilà, ce n'est que le fruit de mon imagination, parce que je ne suis pas du tout un spécialiste, mais je te le dis tout de suite didius... j'ai hâte de lire ta technique ! Je les trouve souvent formidablement ingénue ! ( c'est francais ca ?) Ca me fait penser au tout début de la construction lorsque tu avais donné un petit astuce pour accrocher les sacs de béton vide, avec un feraillage planté dans le sol en les empilant !
Et encore bravo à Papy... 74 ans sur les chevrons... il fait parti des doyens de l'autoconstruction je crois.
Bon courage à vous tous...
Bonne Soirée,
Greg