A propos de l'autoconstruction

Publié le par Didius

L'encyclopérie WIKIPEDIA nous propose un article très fourni et très intéressant sur l'autoconstruction. Elle propose en détail la démarche à suivre pour un particulier, c'est une bonne source d'inspiration pour moi et aussi un motif d'encouragement ! Je m'y reconnais bien, y compris dans les termes et les images employés (voir mes premiers articles).  Extraits choisis :  

 

Préliminaires : L'autoconstruction ressemble à la traversée de l’Atlantique en solitaire, on ne se lance qu'après mûre réflexion et à la fin de la préparation, on sait qu’on arrivera jusqu’au bout 

Pourquoi construire soi-même sa maison : Construire sa maison n’est pas seulement une opération économique, un plaisir, une certitude de savoir « comment c’est fait », une façon de tout maîtriser, c’est aussi, par l’ampleur du travail, du temps et de l’énergie à y apporter, une sorte de défi que l’on se lance à soi-même.  

Compétences nécessaires : Mener à bien un projet qui peut s’étaler sur trois à dix ans (certains disent « toute une vie ») et nécessite une persévérance qui frise l’obstination. Le gros-œuvre réclame une bonne forme physique et un savoir-faire particulier et aussi un outillage spécifique. Certaines grosses opérations (coulage de dalles, couverture...) ne peuvent se faire sans aide. Les connaissances minima s’apprennent dans les livres mais surtout sur d’autres chantiers. 

Avant-projet : Un proverbe chinois (ou hébreux, ou arabe...) dit : Si tu veux construire une maison, assieds-toi ! . Il convient donc de s’asseoir, pour réfléchir et calculer. 

Définition : L'autoconstruction est le nom donné à l’action, pour un particulier, de réaliser sa propre maison sans, ou pratiquement sans, l’aide de professionnel du bâtiment. Elle inclut en particulier la réalisation du gros-œuvre (maçonnerie et charpente-couverture) mais exclut assez souvent les travaux de terrassement. L'autoconstruction concerne également des réalisations plus modestes qu’un pavillon, tout projet nécessitant plusieurs corps de métier et au moins une déclaration de travaux peut être conduit avec la démarche décrite ici : lien vers l'encyclopédie WIKIPEDIA.  

 

 Je ne peux que vous conseiller de consulter cet article sur cette encyclopédie remarquable pour ce qu'elle propose et aussi parce qu'elle est coopérative et construite avec les principaux intéressés !

 

 

 

 

Publié dans Autoconstruction

Commenter cet article

capounette 17/08/2005 10:02

Les connaissances minima s’apprennent dans les livres mais surtout sur d’autres chantiers.Je dirai plutôt sur les autres santiers...a plusieurs reprises je retournais sur les santiers pour des renseignements ,je vous dit pas leurs têtes quand ils me voyaient arriver...surtout pour la toiture bon courage