J4 : l'épreuve de force, histoire de gros madriers

Publié le par Didius

Aujourd'hui tout semblait se présenter sous les meilleurs hospices, si ce n'est un léger doute sur le poids des madriers déchargés la veille et un ciel menaçant qui risquait à tout instant de virer à l'orage.
Très vite, même à trois, le premier épaulé jeté de madrier (100x250x6m en sapin bien frais!) se fait dans la douleur. Impossible d'en mettre encore douze sans risquer un accident.

Grosse dicussion et achat vite fait d'un palan d'une tonne (43€)...
 et élaboration d'une technique qui s'est améliorée à chaque pose jusqu'au dernier !

Il nous aura fallu 4 heures bien chargées pour hisser les 13 madriers à 2m60.












Résultat à la hauteur de l'effort mais je n'aurais jamais imaginé que ce soit aussi difficile !





























Bien évidemment, prévoir au moment de l'achat que le fournisseur vous pose ce genre de matos avec une grue est une évidence, après coup. Reste que le mien décharge son camion à la main, mince j'avais pas pensé à ça. De toute façon, il aurait fallu arracher quelques arbres au passage pour qu'il puisse approcher, faut savoir ce qu'on veut...

Un gros gros  merci à Lolo et Guillaume, fallait le faire !!!

Publié dans Maçonnerie

Commenter cet article

ad 06/03/2007 20:49

bon demain c'est moi qui entre en jeu, tu vas voir ce que c'est un pro.

Didius 07/03/2007 20:38

J'ai vu...respect !