La poutre et le marchand

Publié le par Didius

J'appelle mon fournisseur habituel, celui chez qui je paie plus cher mais qui me considère comme un "pro" (enfin c'est lui qui le dit...), Moi : allo, bonjour, je voudrais une poutre en béton précontraint de 5m70...Lui : oui, ne quittez pas, j'ai eu vot' message, j'ai appelé le bureau d'étude, ça passe en 20-20...euh...ça fait 315€...Moi : Ah, c'est pas mal, bon je réfléchis et je vous rappelle...

Je passe chez un autre fournisseur, pas d'enseigne, les matériaux sont empilés dans une cour étroite, ça sent la vieille entrerprise un peu en dehors du temps. J'évite le molosse, je m'adresse au portier qui m'adresse d'un borborygme au patron qui s'affaire autour d'un camion.
Moi : Bonjour, je voudrais acheter une poutre en béton précontraint... Lui : C'est pour quoi faire ? Moi: ben...euh...c'est pour relier un mur de refend à un linteau et faire un plancher... Lui: Comprends rien...venez avec moi dans mon bureau, vous allez me faire un dessin... Moi: (...)

Je suis le colosse dans un dédalle de cartons et de matériaux, digne du "salaire de la peur"..nous avons dans son bureau..il me tend un bout de papier et un stylo. Je lui fais un croquis...tente de lui expliquer la chose...

Lui: j'vois pas pourquoi vous avez besoin d'une poutre en béton pour faire un plancher en bois Moi: Euh...je veux relier le mur de refend au linteau pour rigidifier la structure...Lui: Ben moi, j'mettrais pas 2,5 tonnes en portée sur un linteau, en plus vos calculs sont pas bon, c'est un poinçon au centre du linteau...
Moi: Euh,...mais comment je pourrais faire ?

Et lui de m'expliquer qu'il verrait bien de relier le mur de refend aux murs parallèles par une poutre béton pour fixer l'ensemble et de l'utiliser pour fixer des poutres  en bois perpendiculaire avec un portée de 5,30 m.

L'idée est pas mal...j'ai fait une simulation...faudrait voir les calculs et les sections nécessaires...

Je suis vachement refroidi sur l'idée de la poutre reposant sur le linteau. Moralité, je ne sais pas encore ce que je vais faire mais en tout cas, j'ai eu vraiment le sentiment qu'il y avait deux sortes de marchands de matériaux : celui qui te donne un prix et celui qui cherche à comprendre.

Et je crois qu'à l'avenir, je vais faire travailler un peu plus celui qui cherche à comprendre...

Publié dans Maçonnerie

Commenter cet article

fouiny 21/09/2006 20:41

Excellent cet artisan :)Son idée est correcte et réaliste.Surement beaucoup plus costaud que la poutre sur le linteau, qui est à éviter absoluement.Bon courage dans tes recherches

DID 16/09/2006 17:26

une poutre en appui sur un linteau, d'après mes souvenirs du lycée et un peu de réflexion, je ne le ferais pas.
une structure est composée de poteaux qui soutiennent des poutres.

Gregoire 16/09/2006 09:44

Salut !
Je suis depuis toujours ton site, je le trouve d'ailleurs bien fait ! Petite suggestions pour ta poutre. Pourquoi ne te fais tu pas découper deux IPN métallique que tu raccordes a l'arc? Ce sera la meilleure solution pour avoir une jonction juste et parfaite ? non ?

adius 14/09/2006 20:53

ton problème, c'est que tu ne m'écoutes jamais

laubau 14/09/2006 19:44

Voici les references des deux livres dont je t ai parlé.
contructeur batiment technologie par H. Renaud chez foucher tome 1
et tome 2.
Moi je les ai trouvés sur price minister car je pense qu ils n existent plus en librairie, ils sont de 1992.
Mais ils sont excellents.
Je vais me permettre une critique sur ton chantier, entre bricoleurs, j'espère que tu ne m'en voudras pas. Je pense que t'on erreur et d'avoir dessiné des plans en fonction de ce que tu avais envie (disposition des pièces), sans te soucier de la façon de les réaliser.
Je suis en train de construire un pavillon en auto-construction comme toi. J'ai fait les plans seul, j'ai déposé le PC,  j'ai obtenu le PC sans le moindre problème. J'ai fait mes plans en tenant compte des problèmes techniques. En fait, j'ai essayé de les éviter. Dans ma tête, et sur mon PC, j'ai le déroulement complet de la construction. (Ce qui ne m'empèchera pas d'avoir des surprises)  
Par contre pour ton site tu es un pro.
A plus et bon courage. En cas de découragement envoie moi un mot, j'ai connu ça la déprime lors d'un précédent chantier de rénovation. Impression que ça n'avance pas, que l'on ne finira jamais, qu'on n'a plus de vie...
  J espère ne pas t avoir blessé.