Pose et scellement des blocs linteau

Publié le par Didius

Après le coulage des linteaux côté rampant, j'ai procédé à la pose des blocs linteau. Pas vraiment commode...en dehors du fait que c'est lourd (30 Kg  pièce ?), la chaleur sèche rapidement le mortier et l'embase plate des blocs béton ne rend pas facile leur réglage.
Seule solution que j'ai trouvée, un mortier un peu souple, mesurer les défaut éventuels de l'arase au niveau, poser le mortier en conséquence et ajuster à la masse en plastique, en sachant qu'il y a peu de possibilité de rectifier et qu'il faut mieux que le bloc trouve son niveau du premier coup.
Au final, ça va... reste à ferrailler tout ça, à coffrer les espaces et à attendre dimanche, Patricius, photographe de son état et expert en bétonnière vient en renfort pour une opération d'envergure !

Vue du départ du rampant avec la jonction du linteau de la ceinture périphérique

De là on voit bien la creusitude des blocs, mais pas pour longtemps...notez en bas le salon où l'on cause !

Vue de la ceinture périphérique prenant les prélinteaux des fenêtres

Vue intérieure du deuxièmes départ du rampant qui rejoint le futur linteau sur la porte fenêtre

Autre vue du linteau périphérique

Vue du départ du rampant avec cette fois le mur de refend (manque une arase et le linteau)

Au passage, j'ai refait mes echaffaudages de fortune pour faire l'opération à l'aise...because la veille, je me suis pris une gamelle d'anthologie : je croyais bien que le chantier allait être en pose un moment ! Alors avis aux amateurs et méfi !

Publié dans Maçonnerie

Commenter cet article

Christophe 24/08/2006 09:47

Très chouette, ce site, ça donne envie de s'y mettre ! ...Courage !

alain 21/08/2006 18:42

Si tu as d'autres linteaux à poser, au lieux de prendre des risques à poser des  blocs préfa (poid, equilibre...) tu places 2 planches de coffrage de part et d'autre du mur, tenues par des serre-joints, prépare un certain nombre de bout de planchette (palettes) de la même épaisseur et d'environ 25 cm de long qui serviront à suporter les parpaings de chainage. Mais avant de poser les parpaings, il sufit de tout régler, hauteur, niveau... une fois tout en place, 1 ou 2 étais (en fontion de la longueur), puis pose des parpaings de chainage, ferraillage.il ne reste plus qu'à couler le béton. :-D

Didius 22/08/2006 09:31

Pas mal Alain...je suis convaincu qu'il y a souvent des trucs de pro à utiliser...ça servira à ceux qui vont s'y mettre...Merci !

adius 21/08/2006 09:41

ça prend forme tout ça, samedi, si tu veux,  je te regarderais bosser.................................LOLL

Didius 21/08/2006 09:47

Déjà au bureau ? Est ce que tu pourras m'encourager ? Tu ne perds rien pour attendre...j'ai d'autres projets de radier ;)