Un guide pour la pente du toit et le pignon en façade

Publié le par Didius

Monter des parpaings, c'est bien ! Arrive un moment où la réflexion s'impose : il faut bien aborder la question du toit...
Alors je vous ai concocté un petit truc que j'ai pas encore vu dans le paysage, mais qui me plait bien...j'appelle ça le guide pignon.
Matériel : un demi chevron par pignon, des chevilletes et de la ficelle. Un mètre, un niveau et un fil à plomb.
Faisable seul, ça doit être mieux à deux !

Manque plus que la voile !

Avec des bons yeux (et de l'imagination), on voit la ficelle parallèle aux pentes existantes

Le chevron dans l'angle reprend la hauteur avec linteau et un parpaing

Côté rampant

Désolé pour la présentation, mais je n'arrive plus à mettres des images cliquables...

Voilà, comme dit Loys, y'a plus qu'à remplir les trous...

Publié dans Trucs et Astuces

Commenter cet article

L.G. 01/07/2006

ben quoi? c'est pas ça ...

Didius 16/07/2006

Ben si, Loys !
;-)

Moellon 23/07/2006

Dans le jargon bâtiment on appelle ça un garant ou une pige.
En principe la charpente est livrée avant , il suffit simplement de mesurer la hauteur du faîtage à l'entrait (pour une charpente industrielle) afin de placer avec précision la pige.
Pour une charpente tradi, il faut se référer à la pente de toit correpondant à ta région pour connaitre ta hauteur de pane faitière, la suite est idem en ce qui concerne la pose de la pige.