Quand t'es dans le désert de l'autoconstruction

Publié le par Didius

C'est pas vraiment l'inactivité sur le chantier mais plutôt une période de réflexion, de réglage, de  petits travaux....

1- les arases sont terminées, je vais pouvoir passer aux linteaux, reste à terminer les guides des pentes de toit pour définir la hauteur du linteau côté ouest, où le rampant arrive à 1,90m (là, faut voir le plan...).
2- Va se poser la question du linteau de la baie vitrée côté est, sur lequel vient se prendre la poutre partant du mur de refend. A ce propos, avec une longueur de 5,35 m, la faire en béton reviendrait à avoir une poutre de plus de 30 cm de hauteur, ce qui me pose un problème pour la hauteur du plafond de la mezzanine. Il faut que je demande un devis soit pour une poutre en béton précontraint, soit en nailweb, qui aurait l'avantage d'être très facile à poser avec une épaisseur et une hauteur limitée. Reste à voir, le prix, car, ici, on fait gaffe !
3- Les questions sur l'isolation extérieure restents valables, en particulier pour le côté pignon, dois laisser un débord du toit pour prévoir l'isolant et l'enduit, les tuiles de rives coiffant les tuiles sur panneaux sandwich et le treillis soudé sur le panneau isolant, quid ?
4- Il me semble que la pose tunnel des menuiserie à ras de l'isolant extérieur est une solution qui devrait coller, c'est la cas de le dire, restera à vérifier sur le plan des baies en coupe que c'est possible...

L'autoconstructeur néophyte aura soin de tenir compte de ces périodes de doute, peu enthousiasmantes...alone in the dark...avant de se lancer dans l'aventure. Ce d'autant qu'autour, la vie continue, et qu'il faut prendre la mesure de chaque chose et des priorités du moment.

Bon, on s'accroche ! C'est un mauvais moment à passer...bientôt les vacances !


Publié dans Humeur

Commenter cet article

L.G. 01/07/2006 13:40

Ben c'est comme pour tout alors, le plus dur c'est de savoir et de trouver quelle est la bonne question à poser pour continuer tranquille et sans se casser la gueule. à + et bon courage pour le remue méninge.

laubau 21/06/2006 10:01

Salut
Il est important de prendre son temps de temps en temps.
Et ceci pour deux raisons (à mon avis)
- La première : Ne pas faire de "connerie" en allant trop vite.
- La seconde : Eviter de se dégouter, ce qui pourrait conduire à la dépression. C'est par expérience que j'en parle. Cela à failli m'arriver. Lorsque l'on ne prend plus de plaisir et que l'on n'avance plus, il faut mieux faire un break. Après avoir bossé comme un fou pendant plusieurs années. Je viens de prendre deux années sabatiques. (pendant lesquelles je culpabilisais et remettais à chaque fois le moment de retourner sur mon chantier), j'ai commencé par faire du nettoyage, jeter les sacs de ciment, de colles diverses (carrelages placo...) et je me suis remis au travail avec plaisir )
Alors bon courage mais en prenant du plaisir.
A+