Rebondissement dans l'affaire du short de Didius

Publié le par DIDIUS

Aujourd'hui, plus rien n'échappe à l'Etat qui est prêt à tout pour préserver le patrimoine culturel Français.

Et l'affaire de la mise en vente du short "légendaire" de Didius en est l'illustration.
ici, le Short de Didius en action

Voici un extrait de la correspondance qui s'est engagée sur Ebay

Question et réponse Date de la réponse :
Q :  bonsoir M. Didius.

Je me présente, Emile DUGENOU (alias haricotcool), chargé de mission spéciale auprès de Mme ALBANEL,Ministre de la Culture, de la Recherche et de l'Enseignement Supérieur.

M.Didius, au nom de la France et de sa Culture, nous vous sommons de mettre un terme immédiat à cette braderie ridicule par l'intermédiaire de ce site étranger.

 En effet, nous ne tolèrerons pas qu'un vestige aussi grandiose de notre Patrimoine culturel et architectural français, au même titre que le slip d'Ictinos pour les grecs ou encore le peigne d'Imohtep pour l'Egypte, tombe entre les mains des ennemis de notre civilisation.

Avez-vous songé aux conséquences incommensurables si cette pièce maîtresse tombait aux mains des talibans ou, pire encore, d'un émissaire de la perfide Albion?

Non Monsieur! vous devrez d'abord nous passer sur le corps!Je vous en conjure! écoutez la voix de la raison sinon celle de la Patrie!

Votre prix sera le nôtre!Vive Bricodépot! Vive la République! Vive la France!

27-févr.-09
R :  Monsieur le très haut missionné auprès de madame la Ministre de la Culture,

Je suis très honoré de l'intérêt que porte la République à l'affaire de la mise en vente de mon short "légendaire" et croyez bien que je suis conscient du déchirement que pourrait causer son achat par une puissance étrangère, privant ainsi la France d'un témoignage inestimable de l'autoconstruction et de notre ferveur Nationale pour le travail, le bricolage, le système D, la débrouille, la ptite bricole et j’en passe…


Pensez bien qu’en tant que Patriote, c’est poussé par la nécessité de finir mon chantier que je me vois contraint de vendre les bijoux de la Couronne, euh, du foyer, et j’en suis déjà à penser mettre en vente mon fameux chapeau…même si ici le soleil tape très fort !

Mais je crois que l'on pourrait trouver un accord, par exemple en dépêchant quelques chargés de missions qui se glandent à Paris et qui viendraient finir ma maison, tandis que je déposerais mon short "légendaire" au patrimoine National, à la Cité des Sciences ou Le Louvre, c’est selon.

Vous le voyez, je suis prêt à permettre à mon short « légendaire » de rester au pays, conscient que le pays me le rendra…

Autoconstructivement Vôtre Didius

 http://autoconstruction.net
 

Il reste 7 jours 17 heures pour le dénouement de cette affaire, nous vous tiendrons informés de l'évolution des négociations !

Publié dans Autoconstruction

Commenter cet article

ad 03/03/2009 10:34

no pasaran !

DIDIUS 03/03/2009 15:33


Vive la France !