Le repos de l'autoconstructrice

Publié le par DIDIUS

Nous avons déjà longuement évoqué la place de la femme dans l'autoconstruction.

Certains auteurs amis ont parlé du "syndrôme du nid" et de nombreuses recherches dans la communauté ont enrichi notre base de connaissance sur le comportement typique de l'autoconstructrice jusqu'à identifier des gênes qui lui sont propres.

Nous n'y reviendrons pas. Il suffit aux nouveau de consulter nos archives.

Il s'agit plutôt aujourd'hui d'évoquer une étape nécessaire dans l'évolution normale de l'autoconstructrice, je veux parler du repos.

Par repos, j'entends, s'éloigner d'une distance minimum de l'objet du chantier, n'avoir rien à faire que promener, s'occuper de soi, bénéficier de soins et d'attentions suffisants, être conduite par surprise et par son chéri dans un lieu enchanté, apprécier le temps qui passe lentement...

Lorsque le moment sera venu,

ne me demandez pas comment il le sait,...il le sait !

L'autoconstructeur aura soin de trouver un nid pour le week-end.

Pas question de camper ou de trouver quelque refuge imprécis, il s'agit là de rompre avec le style chantier, toutes les commodités sont requises : 

Site remarquable, demeure de charme, déco au top, sauna-hammam et bains à discrétion, petite soirée à thème en tête à tête, repas bio et raffiné si possible agrémenté d'un vin de raisin cultivé sans chimie et d'une musique jazz, accueil feutré et efficace, massage relaxant et professionnel, cadre enchanteur avec vue romantique, chants d'oiseaux à volonté...

Bien sûr, l'autoconstructeur pensera aux économies qu'il a réalisées sur les dernières commandes de matériel pour ne pas regarder à la dépense : ce n'est pas le moment !

Et le résultat est garanti : l'autoconstructrice oublie tout. Oui tout !

Alors l'autoconstructeur se dresse fier comme un guerrier antique, la belle à son flanc, et il peut regarder au loin, assuré que l'avenir ne sera que meilleur !

A suivre...

Avec par ordre d'apparition

Fouzius dans le rôle de l'autoconstructrice
Didius dans le rôle de l'autoconstructeur

Le décor et les délices sont de la Badiane, Hôtel de Charme en Drôme Provençale





Publié dans Humeur

Commenter cet article

le dams 18/10/2008 14:29

Salut Didius, je crois que c'était de saison, nous c'était il y a un mois, tout le détail est sur le bloga bientot l'ami

DIDIUS 19/10/2008 10:40


Vite vite, je viens voir !

Mais dur dur pour te laisser un message...


L.G. 11/10/2008 20:45

t'assures trop Didius!!!(mais ne mets pas la barre trop haut il va faloir que l'on suive....Tu sais que c'est très contagieux ce genre de truc)

DIDIUS 13/10/2008 09:36


A part Solenn, j'espère qu'aucune femme ne lira mon article, je croise les doigts pour les potes !


So' 10/10/2008 13:37

Allez je vais y aller moi aussi de ma bonne adresse lpour les autoconstructeusr bretons.. ou voyageurs! : nous y avons passsé notre mini lune de miel post pacs :DOn a pris l'option cabane dans les arbres...http://www.hebergement-nature-bretagne.com/cabanes.htmet ça s'appelle... le nid d'iroise!!

DIDIUS 11/10/2008 17:29


Qu'est ce c'est beau ! tu me donnes des idées !!!


jocepamo 06/10/2008 10:09

A force de causer de "nid", chers Didius & Fouzius, vous allez bientôt nous entamer une mutation (génétique ou autre)... faites gaffe quand même ! Sinon, j'ai encore bien ri en lisant ce nouvel article car nous nous y retrouvons encore. En effet, l'idée a aussi germé de notre côté, sauf que c'est l'autoconstructrice qui y a pensé pour son autoconstructeur. Mais, CHUT, il n'est pas encore au courant... Je vous tiendrai au courant.

DIDIUS 06/10/2008 11:06


Je suis content de voir que nous ne sommes pas seuls dans cette aventure ! Juste histoire de rappeler que le nid ne vaut que si les tourtereaux restent ensemble !


ad 04/10/2008 14:40

merci pour l'info maître

DIDIUS 06/10/2008 11:07


je sais que tu penses toi aussi au repos de la guerrière !