Volet roulant motorisé filaire recoupable

Publié le par DiDius

Dans la série des dernières, voici la pose du dernier volet de la maison. Le volet remplacé était en bois et a vécu près de 25 ans.

Le dernier de la série est donc un volet électrique, comme les précédents, à ceci près que c'est un volet recoupable ou volet à recouper pour l'ajuster à la taille voulue. Ici, la pose se fait en applique dans la mesure où une isolation extérieure viendra par la suite.

Je n'ai pas vraiment choisi ce type de volet, mais cela me permettait de l'avoir tout de suite et deux fois moins cher chez l'enchanteur.

Je n'irai pas par quatre chemins, bricoleur non averti, passez le vôtre, c'est un vrai casse tête chinois.

A moins de vouloir à tout prix connaître le ventre de la bête et ne plus rien ignorer du fonctionnement d'un volet roulant électrique, c'est un exercice long, périlleux qui justifie à peine la différence de prix.

Et si vous êtes en difficulté, vous n'êtes pas assurés de faire un montage correct ou de trouver les bon réglages pour la course du volet.

Volet roulant motorisé filaire recoupable
Volet roulant motorisé filaire recoupable

Ce n'est pas que la notice n'est pas assez bien faite, mais tout ça est au final assez compliqué : couper l'axe, les lames...retirer le bon nombre de lames... faire tout le montage, les ajustements...et au final, règler la course du moteur pour baisser et lever le rideau.

Rien à voir en tout cas avec la facilité avec laquelle se monte un volet sur mesure ou même un bloc fenêtre, plus cher, mais beaucoup plus qualitatif.

 

Bref, à moins d'être un as du bricolage et d'avoir du temps, passez votre chemin....

 

Ah, j'oubliais, les caches pour les trous de vis ne sont pas livrés, ils sont en option. Arf !

Volet roulant motorisé filaire recoupable

Commenter cet article