Première séance de travail du multicouche

Publié le par DiDius

Premières séances de manipulation du multicouche, c'est pas mal mais pas aussi facile que je pensais. La difficulté n'est pas dans le sertissage des raccords qui est vraiment très facile mais plutôt dans les courbes. Certes facilités par l'utilisation d'un ressort externe, les contorsions du multicouche s'avèrent périlleuses. Il vaut mieux prévoir des courbes à fort rayon, au risque de ne pas pouvoir faire passer les tubes sur le tracé prévu.

Donc, pour la première séance, j'ai beaucoup bataillé pour fermer mon réseau de chauffage et poser une nourrice dans le futur cellier, en attente de relier deux autres radiateurs , plus celui de la salle de bain.

Plus les longueurs de multicouche sont faibles, plus les virages sont aléatoires.

A mon avis, il faut en faire l'expérience pour trouver la meilleure marche à suivre...

Première séance de travail du multicouche

J'ai fait un petit montage expérimental : piquage sur le circuit d'eau froide en cuivre, vanne, manomètre pression du circuit de chauffage et sécurité. J'ai tout monté sur la clarinette avec un té multicouche avec écrou 20/27.

Je trouve ça pas mal, ça ne prendra pas trop de place dans un placard.

Le passage du chauffage dans le sol, à proximité de l'évacuation de la baignoire.

Le passage du chauffage dans le sol, à proximité de l'évacuation de la baignoire.

Publié dans Salle de bain

Commenter cet article

nancy et fred 19/01/2015 05:06

Pas évident de les placer comme on aimerait... mais bon....beau boulot en tt cas